Un immeuble qui connaît c'est voisins?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nathan Jefferson
COUPLE BOYZ
avatar

Messages : 42

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Moi? Mais rien du tout...
CITATION:

MessageSujet: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Mer 22 Avr - 16:55

    C’est par une matinée plutôt ensoleillée, que Nathan Jefferson rentra chez lui après s’être levé dans les environs de 7 heure du matin pour aller faire un petit footing. Il était un peu près 10 heure quand il passa la porte du hall d’entrée de l’immeuble. Il marcha tranquillement en reprenant son souffle petit à petit. Il salua le nouveau vigile qui remplaçait l’ancien Paul. Le nouveau avait l’air plus sympathique pour il ne savait quelle raison. Une tête plus commun aux autres alors que Paul était souvent pas rasé, des yeux mi-ouvert et sentait la cigarette à des kilomètres. Quoique cela était normal de fumé. Bien sûr. Le problème était que Nate n’aimait vraiment pas cet homme. Encore maintenant même après que ce dernier se soit fait tué. Le jeune homme n’avait en lui aucune comment dire.. Il n’était pas vraiment navré ou même triste du sort de ce dernier ainsi que de la femme de ménage. Enfin soit ! Nathan balaya ses pensées d’une main puis s’arrêta devant l’ascenseur. Il n’avait pas vraiment le courage de monter les escalier, peut-être une autre fois. Il ouvrit le bouchon de sa bouteille d’eau et but ce qu’il restait à l’intérieur. Puis quand les portes de l’ascenseur s’ouvrit, il prit le temps de jeter sa bouteille dans la poubelle qui se trouvait à côté de lui avant d’entré. Il appuya sur le bouton de l’étage ou se trouvait son appartement. Les portes allaient se refermer quand il entendit une voix crier un « Retenez l’ascenseur ! ! », alors il mit une main entre les deux portes ce qui eut pour effet de les re ouvrir. Il vit alors apparaître l’une des habitants de l’immeuble. Il lui fit un sourire quand elle le remercia rapidement. Puis plus aucun bruit. Nathan n’avait pas l’habitude de lui parler. Ils se croisaient de temps en temps dans le hall ou dans l’ascenseur comme à cet instant. Elle s’arrêta toute fois, un étage plus bas que celui du jeune homme. Un autre petit sourire pour accompagner le « Bonne journée M’dame » puis les portes se refermèrent sur lui.

    Enfin à son étage, il sorti de l’ascenseur pour se dirigé vers la porte de son appartement. Entre temps, il entendit « déjà » leurs voisins se disputer. Dès le matin oui. M. et Mme les voisins arrivait toujours à avoir au moins trois engueulades dans la journée. Une, le matin alors qu’ils devaient sûrement à peine se réveiller, une autre l’après-midi quand ils étaient entrain de manger et la dernière ils se la réservait pour le soir quand ils rentraient du travail. La plupart du temps, c’était à cause du fait que M. rentrait tard la nuit, ou bien il oubliait des dates importantes, ou alors à cause de l’éternelle belle-mère. En y réfléchissant la belle-mère était souvent une source de conflit dans un couple vous ne trouvez pas ? Bref ! En écoutant cet matinée-là, Nate pu comprendre sans peine la raison du pourquoi les voisins se disputaient. M. avait apparemment reçu un appel d’une femme qui disait l’attendre depuis un moment à l’hôtel. Et il ne savait quoi d’autre. Le jeune Jefferson ne put s’empêcher de rire en secouant la tête. Il ouvrit la porte avec ses clés puis pénétra à l’intérieur de son appartement. L’odeur du café remplit immédiatement ses narines. Keri en avait sûrement fait pour elle et peut-être même pour lui. Il sourit, déposa ses clés sur la table puis s’approcha de la cuisine. Il put alors apercevoir sa chérie assise à une chaise un tasse de café à la main entrain de lire le journal celui pour lequel elle travaillait. Il se racla la gorge pour avoir son attention. Quand elle détourna son regard du journal pour le posé sur lui, il lui fit un sourire.


    Bonjour chérie !

    Puis il s’approcha d’elle pour déposer un baiser rapide sur ses lèvres avant de lui prendre sa tasse qu’elle avait dans ses mains et de boire une gorgée. Il lui sourit comme pour la remercié de la tasse puis jeta un rapide coup d’œil, pardessus l’épaule de Keri, à la page du journal ou elle s’était arrêter. Rien de très intéressant. Il but alors une autre gorgée du café de la jeune femme puis prit la parole.

    Devine qui j’ai entendu se disputer tout à l’heure en rentrant ?

    Keri et Nate avait tous les deux l’habitude d’entendre les voisins et parfois même, ils en parlaient débattant sur cela pour savoir qui de M. ou Mme avait raison ou tord et d’autres fois ils s’amusaient à trouver la raison de leur dispute, essayant de deviné dès les premiers cris ce qu’était la raison cette fois-ci. D’accords, il y avait des disputes aussi entre elle et lui, mais c’était autre chose non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keri Hampton
SWEET ADMIN
I'd lie it's true

avatar

Messages : 246

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Absolument rien!! Quoique.. Rynie..
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Jeu 23 Avr - 2:08

    Keri s'était réveillé après le départ de Nathan, puisqu'avant d'ouvrir les yeux, elle s'était retournée de son côté pour trouver un lit vide, elle se doutait qu'il était sortit faire du footing, comme presque tous les matins qu'il était motivé en se réveillant, elle fit une petite moue pour elle-même déçû, elle aurait aimé rester couchée aujourd'hui, du moins avec lui, flâner dans le lit, mais bon se serait pour une autre fois, elle se coucha sur le dos et se força à se lever de toute façon elle ne se rendormirait pas et Nate n'allait jamais bien loin et revenait prendre son petit-déjà, elle sortit rapidement du lit, comme si quelqu'un l'avait poussé et alla ouvrir les rideaux, le soleil frappait déjà très fort pour une matinée, il allait faire chaud aujourd'hui, encore mais , pourquoi se plaindre? en fait les gens et elle s'incluait dans le lot se plaignait du froid et se plaignait de la chaleur, personne n'était jamais content.
    Elle se retourna, pour ne pas que ces voisins la regarde un peu trop, leur fenêtre était quand même vaste et Keri ne portait qu'un mini-short gris et un haut blanc, elle profita du soleil pour le faire entrer parmi toutes les fenêtres qui se trouvaient dans leur appartement, ce qui se limitait a leur chambre, le salon et la cuisine, sans oublier la petite de la salle de bain.

    Elle se mit ensuite à la recherche du café, s'était la même chose chaque matin ou presque comme si Nathan faisait exprès chaque fois de la mettre à un endroit différent, elle devait lui poser la question à son retour, elle le trouva finalement dans l'armoire de gauche et elle sursauta en entendant un cri, elle en échappa même le pot de café, jusqu'à ce qu'elle se rendre compte que s'était leur voisine qui venait de crier, après son mari sûrement comme toujours.. elle secoua la tête et se pencha pour ramasser le café, elle laissa les cris de leur voisine de côté de toute façon il était à peine audible maintenant et entreprit de faire du café avant se sauter sous la douche, elle flânait rarement le matin en petite tenue, a moins que Nate lui demande ou la force à rester coucher près de lui, ils étaient de toute façon deux lève tôt.
    Elle était déjà dans la saille de bain a ouvrir les robinets lorsqu'elle entendit un peu plus fort leur voisin dire d'un ton ferme à sa femme ''Eh bien si c'est comme ça je prend la porte..'' chaque fois s'était toujours pareil, il menaçait de partir, elle faisait mine de s'en ficher, il ouvrait la porte et elle le retenait.. un vrai feuilleton américain, Nate et elle n'avait pas besoin de télé à avoir des voisins comme ça.

    Bref elle entra sous la douche, pris probablement toute l'eau chaude donc si Nate avait envie d'une douche à son retour il devrait attendre un peu, quoiqu'avec le loyer qu'il payait il devrait ne jamais manquer d'eau chaude, elle sortit rapidement et s'enroula dans une serviette avant de se rendre devant le miroir pour brosser ses cheveux humides, elle avait une chanson dans la tête de Theory Of Deadman et elle ne pouvait pas s'empêcher de la fredonner et ça même si elle ne connaissait pas toutes les paroles, elle se rendit rapidement à la chambre ou elle tira le rideau un peu pour se changer dans un coin de la chambre à l'abri des regards, elle enfila un jeans et un haut dans les teinte de rouge foncé et retourna voir si le café était près, en principe oui.. ce qui était effectivement le cas, elle sortit une tasse pour Nathan et pour elle, de toute façon vue l'heure il ne devrait sûrement pas tarder.
    Tout en finissant de se servir un café , elle se rendit compte qu'elle n'était pas allée chercher le journal et même si Nate pourrait passer le prendre en revenant, elle avait envie de savoir si ces photos sur l'article des sans-abris en plein centre-ville était paru.. elle pris une gorgée de café et sortit de l'appartement pour se rendre au rez-de-chausser à la boîte au lettre, ou le journal était déposé chaque matin, elle pris les escaliers comme l'ascenseur ne semblait pas vouloir ouvrir, probablement que quelqu'un était déjà dedans, elle arriva à la réception assez rapidement, elle échangea un sourire avec le nouveau gardien ainsi qu'à la réceptionniste ,elle ne se souvenait pas bien de son nom, elle pris ces clefs et ouvrit leur boîte, Keri avait pris soin de mettre un petit collant rose , pour être certaine de bien l'identifier, chaque fois que Nathan allait chercher leur courrier il sentait le besoin de dire aux gens autour que s'était elle qui avait posé ça, pas lui, elle pris le journal et les deux lettres qui s'y trouvaient, elle referma le tout avec sa clé et en marchant regarda a qui s'adressait les lettres.

    Bien évidement comme la plupart des comptes était au nom de Nathan, les chances pour qu'elle y trouve son nom était mince, mais bon le premier était bel et bien un compte de carte de crédit probablement, elle n'y fit pas vraiment attention, mais le second le nom de Nathan était inscrit à la main et bien qu'elle se doutait de qui sa venait, elle tourna tout de même l'enveloppe pour regarda le nom de l'envoyeur.. elle se trouvait a présent devant l'ascenseur qui s'ouvrit instantanément, elle s'y engouffra et vit le nom de la mère de Nathan, elle lui avait écrit une lettre..
    Bien que l'envie brûlante d'ouvrir l'enveloppe et de voir ce qu'elle avait pu écrire à son fils était présente, elle soupira et sortit dans le couloir pour regagner son appartement, elle posa la lettre avec le compte sur la table et se dit que même si Nathan ne serait pas fâché qu'elle l'ouvre.. elle devait l'attendre..

    Elle pris plutôt le journal et alla regarder son fameux article, tout en continuant d'entendre Monsieur et Madame chose ''il n'était pas déjà partit celui-là! Tss!! pas fiable'' elle sourit et tourna les pages pour trouver finalement ce qu'elle cherchait, elle était allée incognito ''bon pas si incognito que ça.. mais quand même'' dans le centre-ville parler a plusieurs sans-abri et elle avait pris de superbe photo de quelque un qui paraissait dans le journal.. elle se mit à lire l'article.. lorsqu'elle entendit la porte d'entrer s'ouvrirNate revenait, elle pris une longue gorgé de café qui était à présent un peu tiède, par chance il en restait encore assez.
    Nate se rapprocha d'elle et elle leva les yeux vers lui pour recevoir un baiser, elle lui sourit

    -Salut mon coeur!

    Il s'empressa de boire son café, par chance elle le savait un peu tiède et avait l'intention de se faire un réchaud, elle secoua la tête et vit qu'Il regarda l'article qu'elle lisait, elle poussa le journal un peu plus loin, elle lirait l'article plus tard, maintenant qu'Il était là, l'histoire de la lettre lui brûlait les lèvres.. mais il fut plus rapide qu'elle en lui demandant de deviner qui il avait entendu se disputer, la réponse était assez facile.

    Pour tout signe, elle pointa du doigt le mur, ou habituellement devait se trouver l'appartement voisin derrière..

    -Je l'ai est entendu toute la mâtinée, je pensais que Monsieur ferait ces bagages, mais non il est toujours là et ça semble s'être calmé! on est correct pour un moment!

    Elle haussa les épaules, se leva et se pencha légèrement entre la table et lui, comme pour lui montrer qu'elle avait un plus gros scoop que lui, elle le regarda sérieusement..

    -Et moi.. devine ce que j'ai trouvé dans la boîte au lettre tout à l'heure?

    Elle savait qu'il était tout aussi curieux qu'elle, elle s'empressa de prendre les deux lettres sur la table avant même qu'il ne pose les yeux sur ces dernières.. elle regarda la première lettre qu'elle tenait dans ses mains et pris un air quasi fâcher, pour montrer qu'elle blaguait

    -Je trouve que tu fais des dépenses inutiles. On va devoir se parler sur ça..

    Elle lui lança la lettre du compte en riant..

    -Non plus sérieusement.. tu as reçu ça! et je dois avouer que ça m'intrigue qu'elle t'écrive.. j'avais hâte que tu revienne!

    Elle lui avait tendu la lettre tout en parlant, elle ne savait pas vraiment comment Nate allait réagir, après tout d'un côté s'était sa mère.. et de l'autre s'était la femme soumise de son père qui n'avait jamais été réellement là pour lui et sa soeur..

_________________
♣️ ♣️
{ ღ But only if you told me to..
No matter what gets in my way
As long as there's still life in me
No matter what remember
You know i'd fight for you
I'd lie it's true
But give my life for you!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perfect-building.forumactif.com
Nathan Jefferson
COUPLE BOYZ
avatar

Messages : 42

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Moi? Mais rien du tout...
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Jeu 23 Avr - 16:58

    Nathan était à présent assis à côté de Keri. Il buvait le café de cette dernière qui était devenu tiède, ce qui ne lui faisait pas trop d’effet. Tiède ou pas, il lui fallait son café alors autant boire celui-là qu’attendre un autre. Et puis il savait que sa chérie n’aimait pas tellement quand il n’était pas chaud, elle préférait le café brûlant même. Il se demandait comment elle arrivait à le boire comme ça d’ailleurs, lui n’avait jamais réussit, il se brûlait à chaque fois la langue. Enfin soit ! Il écouta ce qu’elle lui répondit par rapport aux voisins. En effet, ça avait l’air d’être calme, ils étaient tranquille pour un moment au moins jusqu’à midi. Keri posa le journal un peu plus loin et le regarda. Il fronça légèrement les sourcils, il connaissait bien ce petit regard qu’elle était entrain de lui faire. Il se passait quelque chose qui impatientait la jeune femme de le lui dire. Elle lui retourna alors la question un peu près la même avec quelques différences tout de même qu’il avait posé quelques minutes plus tôt.

    Elle lui passa une lettre qui devait être un crédit quand il lut l’inscription et par rapport à ce qu’elle lui dit. Il ne sut alors pas trop quoi répondre, se contentant d’un « Euh… Oui mais plus tard d’accords ? » Mais elle ne fit pas vraiment attention à sa réponse, déjà qu’elle lui montrait la lettre suivante. Au départ, il ne voyait pas vraiment de quoi elle voulait parler en parlant d’ « elle » mais après qu’elle lui ai tendu la lettre et qu’il ai reconnut l’écriture. Il comprit. D’ailleurs cela l’intriguait également. Il l’avait toujours entre ses mains, la retournant pour voir inscrit l’adresse de chez ses parents. Il resta un instant silencieux, ne sachant pas vraiment s’il devait l’ouvrir maintenant ou plus tard dans la journée… Ou même pas du tout. Mais il sentait le regard de Keri posé sur lui attendant sûrement qu’il réagisse. Il détourna enfin son regard de la lettre pour le porté sur la jeune femme.


    Je devrais l’ouvrir… ?

    Il disait cela comme si c’était une question, mais ce qui était en fait une affirmation… Un mélange des deux, il savait qu’elle lui conseillerait de le faire. Il porta à nouveau son attention sur cette lettre de sa mère puis commença à l’ouvrir. Elle contenait une page, écrite recto verso, il commença à lire la première phrase puis s’arrêta. Il secoua la tête puis eu un de ses sourires ironique. Il se leva après avoir presque jeté la feuille sur la table. Puis sans regarder Keri, il prit la parole d’un ton presque en colère.

    Elle ne vaut pas la peine d’être lu… Je sais déjà que tout ce qu’il y a dedans est faux ! C’est du n’importe quoi ! Je suis sûr que c’est mon père qui lui a dit de faire ça pour que j’ai pitié d’elle et que j’y retourne…

    Il avait les mains sur ses hanches et essayait de se calmé. Il élevait rarement la ton de la voix comme il venait de le faire. Il se fâchait rarement, du moins quand il le faisait, c’était soit parce qu’il se disputait avec Keri, soit parce qu’il avait passé une très très mauvaise journée au boulot, ou alors que son père avait ceci ou cela pour le soudoyer et faire en sorte que Nate rentre chez lui. Ce qui n’avait d’ailleurs jamais marcher. Le jeune Jefferson posa enfin son regard sur sa copine. Rien que le fait d’avoir son regard posé sur lui l’apaisait. Il se radoucit et s’approcha d’elle.

    Je… Je vais aller prendre une douche.

    Il prit avec lui la première lettre qu’elle lui avait tendit alors que qu’il laissa celle de sa mère tel quel sur la table puis partit dans leur chambre. Il ouvrit en quelques secondes l’enveloppe qu’il avait en main. Du crédit. Ce n’était vraiment pas bon signe mais pour l’instant il avait trouvé rien de mieux. Il la rangea rapidement dans son tiroir avec les autres. Keri n’était pas du genre à fouillé dans ses affaires. Pas du tout même. Il lui faisait confiance à 100%. Il referma le tiroir et partit dans la salle de bain, ou après s’être déshabillé, il se mit sous la douche. C’est quelques minutes plus tard qu’il en ressortit une serviette autour de la taille. Il s’approcha de la cuisine ou se trouvait toujours Keri. Il lui dit avec un petit sourire en coin.

    Chérie, t’aurais pu me dire que t’avais user quasi toute l’eau chaude…

    Il ne lui en voulait pas du tout, l’eau chaude avait eu le temps de revenir, elle était tiède au moment de sa douche. Cela l’avait d’ailleurs assez détendu, il s’était crispé quand Keri lui avait parlé de ses dépenses puis ensuite avec la lettre de sa mère. Il avait bien réfléchit et il ne la lirait pas d’ailleurs. Elle n’avait jamais été là pour lui et sa sœur, elle ne les avait jamais défendu quand ils se faisaient engueulé par leur père pour une raison totalement stupide. Elle n’avait jamais levé le petit doigt, se contentant de faire à manger, le ménage parfois aussi, de surveiller les enfants quoi. Une femme soumise dont il avait toujours eu honte. Il se demandait d’ailleurs de qui sa sœur et lui tenait leur caractère… Car pour être franc, aucun des deux ne ressemblaient à leurs parents. Enfin soit, en gros il ne voulait plus entendre parler de ses parents ainsi que de la lettre.

    Sinon… Je t’avais pas dis, mais aujourd’hui je suis tout à toi… Donc, profite en !

    Un autre sourire mais cette fois-ci charmeur pour sa belle. Il s’approcha d’elle et la pris par la taille avant de s’emparer de ses lèvres.


Dernière édition par Nathan Jefferson le Lun 27 Avr - 15:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keri Hampton
SWEET ADMIN
I'd lie it's true

avatar

Messages : 246

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Absolument rien!! Quoique.. Rynie..
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Dim 26 Avr - 19:26

    En fait même si Keri savait déchiffrer quasi parfaitement les réactions de Nathan a l'habitude.. quand il s'agissait de ces parents s'était vague.. oui il aimait sa mère s'était le genre de femme très douce qui n'élevait jamais le ton d'un cran, Keri se souviens la première fois qu'elle l'avait rencontré, elle était seule à la maison, le père de Nathan qui travaillait, elle s'était arrangée pour que Keri ne manque de rien, ''chaise confortable.. boisson chaude'' bon parfois peut-être que Mme Jefferson en faisait un peu trop, ce qui faisait sûrement d'elle une femme soumise, ce qui était assez triste en sois, puisqu'elle était tout de même quelqu'un de bien, mais son mari la contrôlait comme un pantin et ça depuis toujours, du moins aussi longtemps que Nathan se souvenait et qu'il lui avait raconté, le père de Nathan lui, détestait Keri et cela au moment ou il l'avait rencontré, mais Keri ne s'en faisait pas trop avec ça .. comme Nathan n'arrivait pas à supporter son paternel, elle s'évitait les prise de becs avec lui à propos de ça du genre ''parle avec ton père.. appelle le'' Keri savait que personne ne pouvait remplacer sa propre famille et des parents c'est pour la vie, mais on peut choisir de les voir ou non et Nathan avait choisi de couper les ponts au moment ou ils étais parties vivre ensemble, la soeur de Nathan avait fait la même chose quelque année avant lui, bref les enfants Jefferson avait coupé tout lien avec leurs parents.
    Et de savoir qu'ils essayaient de reprendre contact, ça lui semblait bizarre.. mais elle n'était pas certaine que ce soit son père qui avait forcé la main à sa mère pour écrire cette lettreelle ne savait pas du tout ce qu'elle contenait, mais doutait que se sois une lettre de supplication et si s'était le cas.. elle voyait mal son père demanda à Mme Jefferson d'écrire une lettre pour que Nathan revienne.

    Lorsque Nathan rejeta la lettre sur la table, disant qu'il n'avait aucune envie de la lire qu'il savait pertinemment ce qu'elle contenait, Keri secoua la tête, voilà le genre de réactions imprévisibles qu'elle n'arrivait pas à comprendre, c'est sûr que pour elle s'est parents sont extrêmement important et ils adorent tout deux Nathan, elle ne connaissait pas ce genre de relations sinon via lui et elle trouvait sa dur et lourd à porter, surtout pour lui, elle avait l'impression que par moment, comme ceux là, sa mère lui manquait, malgré sa soumission face a M. Jefferson.

    Keri aurait eu envie de lui dire quelque chose, pour qu'ils changent d'avis et la lise, mais en même temps s'était son choix et comme il ne l'avait pas carrément jeter peut-être qu'après s'être un peu calmé il changerait d'avis de lui-même, il partit sous la douche et Keri se risqua des coups d'oeil sur la lettre a moitié ouverte sur la table, elle avait vraiment envie de savoir ce qu'elle disait, elle déchiffrait les mots ''regrets,pardon,triste,abandon'' mais aucune phrase concrète, elle soupira et prit le journal sur la table avant d'aller le poser sur le comptoir face à elle
    Elle écouta le son de la douche, qui annoncerait que Nathan avait terminé, elle se souvenait le jour ou Nathan avait prit sa décision finale de partir de chez lui, sans se retourner, sans vraiment un regard pour sa mère suppliante dans son silence, cette lettre était peut-être les mots qu'elle n'avait pas su lui dire à ce moment, le pourquoi Keri doutait que son père soit derrière tout ça, possible même qu'il ne sache pas l'existence de tout ça, elle aimerait faire quelque chose, mais en même temps dans un sens ça ne la regardait pas et Nathan était libre de décider de lui-même..

    Elle entendit la douche se fermer et se tourna au moment ou la porte s'ouvrit sur un petit nuage de vapeur et qu'il lui précisa qu'elle avait toute prit l'eau chaude, elle sourit

    -Je pense que malgré ça! tu à réussi a t'en sortir quand même non!?

    Elle le regarda envelopper dans une simple serviette, elle le trouvait terriblement sexy de cet façon, mais elle se devait de lui poser la question avant que son esprit soit totalement ailleurs, au risque de le voir se fâcher, elle ne pouvait pas faire simplement comme si elle s'en fichait, parce que c'était faux et elle avait besoin de savoir, elle leva les yeux vers lui lorsqu'il se rapprocha

    -Tu compte faire quoi?.. pour ta mère? je sais que tu crois que ton père est derrière tout ça.. mais et si ce n'était pas le cas?.. si ta mère avait écrit cette lettre de son propre libre chef.. tu n'ai pas curieux de savoir ce qu'elle a à dire, après tout depuis que tu est partit, tu n'a eu aucun signe de vie d'eux.. enfin..

    Elle laissa sa phrase en suspens et reviens sur ce qu'il lui avait dit quelque seconde avant qu'elle lui balance tout ça, du fait qu'il était libre de rester avec elle et qu'il était tout à elle, elle sourit en coin et le laissa la prendre par la taille en se rapprochant de lui, elle agrippa les rebords de sa serviette a peine stable.. et lui répondit sur un ton plus doux.

    -Je peux faire tout ce que je veux?.. dommage qu'on est d'aussi grande fenêtre ouverte.. et que nos murs ne soit pas.. insonoriser! sinon.. on aurait pu faire.... une partit de volley-ball de salon!

    Elle se mit à rire et rejeta la tête en arrière, gardant son sourire accrocher à ses lèvres

_________________
♣️ ♣️
{ ღ But only if you told me to..
No matter what gets in my way
As long as there's still life in me
No matter what remember
You know i'd fight for you
I'd lie it's true
But give my life for you!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perfect-building.forumactif.com
Nathan Jefferson
COUPLE BOYZ
avatar

Messages : 42

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Moi? Mais rien du tout...
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Lun 27 Avr - 16:29

    Après la douche, Nate était revenu vers Keri avec seulement une serviette autour de la taille. Lui précisant qu’il avait bien eu de l’eau tiède et qu’elle ne l’avait pas prévenu. La réponse de la jeune femme le fit sourire. Exact. Il avait réussit à s’en sortir et très bien même, cela ne l’avait pas beaucoup déranger. Tant que l’eau n’était pas complètement gelé ça allait. Enfin soit ! Le jeune homme continua en disant à sa belle qu’il était tout à elle pour toute la journée avec son petit sourire aux lèvres charmeur. Mais ce qu’elle lui dit n’était pas vraiment la réponse qu’il attendait. Elle parlait même d’autre chose. Il fronça les sourcils en l’écoutant attentivement. Elle était entrain de lui donner son opinion concernant la lettre. Elle revenait sur ça alors qu’il avait dit qu’il ne voulait plus en entendre parler. Nate soupira légèrement au départ… Mais quand elle eut finit il comprit ce qu’elle voulait lui faire comprendre. Elle avait toujours été comme ça. A chaque fois qu’il prenait une décision, elle revenait sur celle-ci, du moins quand elle pensait qu’il faisait le mauvais choix. Si seulement elle avait été là quand il avait demander l’argent à… Hum enfin soit. Il porta son regard sur elle mais ne dit rien quand elle eut finis. Il partit dans ses pensées. Avait-elle vraiment raison ? C’est vrai… Ce n’était peut-être pas son père qui l’avait forcé à écrire cela… Et peut-être même qu’il ne savait rien de tout cela. Il devait peut-être la lire… Cela ne lui coûtait rien de juste lire la lettre, il n’était pas pour autant obligé de répondre à sa mère. Même si ces derniers temps, il en voulait à sa mère… Il savait qu’au fond de lui, il l’aimait toujours… Après tout, elle avait toujours été douce et tendre avec sa sœur et lui alors que leur père était beaucoup plus sévère. Il sortit de ses pensées quand Keri revint sur la proposition de Nathan quelques minutes plus tôt. Nate l’avait attrapé par la taille et elle par la serviette. Il la laissa faire et l’écouta. La réponse que la jeune femme lui donna n’était encore une fois pas celle qui attendait toute fois, il ne put s’empêcher de rire également tout en secouant la tête.

    Ce qu’il aimait chez elle, était son humour, sa bonne humeur, ses sourires… Elle était le rayon de soleil de ses journées. A chaque fois qu’il se levait les matins, la première chose qu’il aimait voir c’était le visage de sa belle. Elle pouvait soit être entrain de dormir comme ce fut le cas ce matin-là, soit déjà réveillé et un sourire aux lèvres en le voyant se réveiller. D’ailleurs en parlant de sourire, celui qu’elle avait à ce moment-là au lèvre, était celui qu’il préférait, celui des bons jours. Il pouvait rentré du travail de mauvais poil mais dès qu’il la voyait et que se sourire apparaissait, sa mauvaise humeur passait et tout ce qu’il voulait c’était passer du temps avec elle. Il savait que ce n’était pas donner à tout le monde d’être avec une personne qui vous fait sentir comme elle le faisait se sentir. Elle le comprenait mieux que personne et lui, il essayait d’être le meilleur des copains pour elle. Enfin soit… Il avait un large sourire aux lèvres tout en la regardant.


    Dommage oui. Je suis sûr que je t’aurais massacrée au Volley ! Un autre grand sourire, ils étaient toujours près l’un de l’autre, se tenant quasiment au même endroit, lui à la taille et elle à sa serviette. Puis petit à petit son sourire s’estompa. Et il devint un peu plus sérieux. Mais sérieusement… Pour ce que tu m’as dis tout à l’heure… Merci. Tu arrives toujours à me remettre en question quand il le faut. Toute fois… Je la lirais plus tard oki ? Tu sais que quand je penses à mes parents je deviens toujours irritant, chiant, nerveux et j’en passe !

    Il eut un sourire, c’était vrai en plus, il détestait être comme ça avec elle, il préférait quand il était de très bonne humeur, rire avec elle, déconné avec elle. D’ailleurs leur couple ne connaissait pas le mot « routine », depuis un peu plus d’un an qu’ils sont ensemble et tout va pour le mieux… D’accords des petits choses qui se passent comme des secrets… Mais rien de plus… Il est merveilleusement bien avec elle et espère sincèrement que ce soit le cas pour elle. Tout ce qu’il veut, c’est le bonheur de Keri et rien d’autre. Et il fera tout pour la rendre heureuse d’ailleurs. Enfin. Il regarda l’heure qu’il était sur l’horloge accroché au mur et put voir qu’il n’était pas très loin de midi. Que le temps passe vite n’est-ce pas ? C’était toujours ainsi quand on est avec la personne qu’on aime. Hum. Il porta son attention à nouveau vers la jeune femme. Il lui fit un sourire puis un bisou sur le nez puis se dirigea vers la table pour s’emparer de la lettre de sa mère. Il la replia et la mit dans l’enveloppe ou elle se trouvait quelques instant plus tôt. Puis la posa sur le côté calmement. C’était mieux oui de la lire plus tard… Quand il se sera préparé. Comme elle le lui avait dit, cela faisait du temps qu’il n’avait pas eu de nouvelles de ses parents et là tout d’un coup sans prévenir, sans même s’y attendre, il recevait une lettre. Il savait que Keri comprendrait. Il se tourna vers elle et s’appuyant légèrement contre la table, il s’adressa à nouveau à cette dernière.

    Alors mademoiselle Hampton, puis-je vous proposez de nous préparer un bon petit repas pour ce midi ?

    Il avait un sourcil levé en signe d’interrogation tout en attendant la réponse de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keri Hampton
SWEET ADMIN
I'd lie it's true

avatar

Messages : 246

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Absolument rien!! Quoique.. Rynie..
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Mar 28 Avr - 22:58

    Keri avait tout de même un certain pouvoir sur Nate depuis le temps, pas qu'elle lInfluancait totalement, mais avec les années ''elle parlait comme s'ils étaient un vieux couple, mais loin de là'' elle avait appris à gérer ces réactions et savoir comment lui parler, sauf que sa fonctionnait dans les deux sens lui aussi connaissait les faiblesses et les points forts de Keri, s'est probablement ce qui faisait le petit plus de leur couple et qu'Il ne tombait pas dans la routine, mais oui Keri était vraiment curieuse de savoir ce que la mère de Nathan avait à lui écrire et d'une autre part elle voulait simplement qu'il voit l'autre côté de la médaille, celui ou sa mère avait peut-être ressentit le besoin de lui écrire, mais enfin elle ne pouvait rien faire de plus que ce qu'elle avait déjà fait en exposant son hypothèse, Nathan pouvait faire ce qu'il voulait a présent, voir même jeter la lettre, mais elle doutait qu'il ferait ça, il agissait surement par simple orgueil puisque sa propre curiosité avait été piqué, elle le connaissait, elle en était certaine.
    Elle avait bien vue que ce n'était pas vraiment ce à quoi il s'attendant en lui disant qu'il avait la journée libre et voulait savoir ce qu'elle ferait de lui, mais sa avait été plus fort qu'elle, même si la plupart du temps il avait des disputes qu'il pourrait facilement éviter quand venait le temps des sujets sérieux comme celui-là, rare était les fois ou il se disputait, il finissait toujours par trouver une solution ou un terrain d'entente et il parlait chaque fois calmement pour ne pas s'emporter.. mais quand ils s'agissait de futilité, comme ou le café était rangé? ou la télécommande avait disparu?, trop souvent sa finissait mal et il finissait par se prendre la tête pour finalement se rendre compte qu'ils étaient ridicules en finissant avec un ''On ce disputait pourquoi déjà?'' sinon mise a part cela il était presque un couple parfait et on devait peser sur le presque, parce que personne ne l'était, mais Keri savait au moment ou elle avait rencontré Nathan qu'elle voulait être avec lui, finir ces jours avec lui.. elle avait eu quand même beaucoup d'hommes dans sa vie seulement deux y était resté assez longtemps pour planifier un avenir, pour ce qui est des autres, ils avaient toujours un peu trop jouer avec ces sentiments, sachant qu'elle avait le coeur déjà fragile, s'était comme s'ils ne s'en souciaient pas, elle avait souffertbeaucoup trop souffert, pour le stade de sa vie ou elle était à présent, comme si sa vie amoureuse était voué à l'échec parfois elle s'était demandée si elle attirait cela? ou si elle devait mettre ça sur le comble de la malchance, chaque homme qui était entré dans sa vie était resortit aussi vite en courant en la laissant avec sa douleur et sa peine, à chaque fois s'était la même histoire qui se répétait s'était un peu comme un film qu'on passe en boucle, mais en changeant certain acteur, ils leur donnaient tout au début, la traitant comme si elle était leur tout, leur moitié et Keri se demandait à chaque fois si elle avait trouvé la bonne personne puisqu'il était tellement parfait a première vue, mais le compte de fée s'achevait très vite, elle se souvenait d'une phrase qu'elle avait écrite un jour peu de temps avant de rencontrer Nate
    ''A combien de moment sais t'on dit? je le regrette.. je n'aurais pas du dire sa! ou à se demander ce qu'on aurait dû dire? ce qu'on aurait dû faire? pour que les choses ce passent autrement.. pour réécrire l'histoire! et finalement avoir une fin heureuse.. combien de fois les fins heureuses sont réél? combien de temps faut t'il souffrir pour finalement avoir notre Happy Ending? '' et son frère lui avait écrit une phrase suite à ça! qu'elle gardait en mémoire même aujourd'hui et qui avait vraiment du sens pour elle et pour son vécu '' Heureux sont les coeurs qui peuvent plier car il ne seront jamais brisés. Mais sont-ils si heureux que ça ? Un coeur qui ne se brise pas ne peut pas guérir, si on ne connaît ni l'épreuve ni la guérison. On apprend rien, et si on apprend rien, on ne change pas !''

    Bref quand elle avait connu Nate, les choses avaient été totalement différente et aujourd'hui elle était heureuse que sa route est croisée la sienne, elle ne changerait rien aujourd'hui, il avait été le seul a ne pas s'enfuir en courant, du moins jusqu'à maintenant, mais juste sa vie était différente d'avant avec lui, elle le fixait toujours l'air un peu malicieuse et lorsqu'il répondit sur le volley, elle ne fit que rire, elle les voyait très mal s'installer un filet dans le salon et un peu de sables question d'imiter le volley de plage, il lui répondit ensuite sur la lettre, elle hocha la tête lentement, elle comprenait.

    -D'accord! mais je veux être là! si tu veux bien..

    Elle se serra un peu plus contre lui, pour une personne qui avait pris une douche ''tiède'' sa peau était encore chaude et il sentait vraiment bon, elle adorait son odeur qui lui donnait des frissons. Il lui proposa de faire à manger pour tous les deux, elle leva la tête rapidement pour le regarder, l'air scandaliser.. Nathan cuisinait quand même bien.. pour un mec.

    -Toi?? faire à manger?.. je pensais justement allé dîner chez nos voisins tarer à côté!! dommageee!!

    Elle lui sourit pour lui montrer qu'elle blaguait et approcha ses lèvres des siennes en continuant de sourire

_________________
♣️ ♣️
{ ღ But only if you told me to..
No matter what gets in my way
As long as there's still life in me
No matter what remember
You know i'd fight for you
I'd lie it's true
But give my life for you!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perfect-building.forumactif.com
Nathan Jefferson
COUPLE BOYZ
avatar

Messages : 42

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Moi? Mais rien du tout...
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Mer 29 Avr - 15:53

    Non. Lui non plus les voyait mal faire une partie de Beach Volley dans leur appartement. C’était un peu trop dingue à faire non ? Il l’entendit rire une seconde fois et eu un léger pincement au cœur. C’était dingue comme il aimait l’entendre rire, comme il aimait simplement être avec elle. Il lui confirma alors pour la lettre qu’il la lirait plus tard et elle accepta tout en ajoutant qu’elle aimerait être là quand il la lira. Il haussa légèrement un sourcil un peu surpris tout en ayant un sourire aux lèvres. Cela lui faisait réellement plaisir qu’elle s’intéresse au tant à ce qu’il se passe dans sa vie familiale. Qu’elle veuille être là pour lui, qu’elle s’intéresse à ses sentiments et le reste. Il hocha la tête après quelques secondes.

    Cela me ferait vraiment plaisir que tu sois à mes côtés quand je la lirais…

    Un autre sourire puis il la sentit se blottir contre lui un peu plus. Les mains du jeune homme se serrait autour de la taille de Keri, la rapprochant contre lui. Il aimait sentir l’odeur de celle-ci. Elle avait un parfum naturelle qui sentait tellement bon, Nate ne pouvait d’ailleurs pas se passer de ce dernier. Le sentir l’apaisait tout comme entendre la voix de sa chérie. C’était des choses qu’il n’aurait jamais cru aimer un jour, ou bien pas en avoir besoin au tant. Il avait eu des copines avant mais jamais il n’avait tenu à elles, comme il tenait à la jeune Hampton. Il avait toujours eu des relations plutôt de courte durée, pas des « one night », mais dans le genre d’une durée entre trois et 7 mois. Keri était sa plus longue relation sérieuse, mais si elle dépassait les autres, c’est qu’il y a vraiment quelque chose de fort entre les deux jeunes gens. Ils avaient cette connection entre eux, ils se connaissaient bien et savaient se parler calmement quand il le fallait. Ils osaient tous les deux dire leur opinion. Remettre certaines chose en cause comme venait de le faire la jeune femme. Elle le faisait sentir meilleur qu’il ne l’était. Alors qu’avec les autres. C’était simple, parfois il s’ennuyait même dans le couple pour finir par rompre. Non. Avec Keri s’était vraiment tout autre chose.

    Nathan proposa alors de faire la cuisine. Quand il vit le regard de sa belle, il fut légèrement surpris. Il se passait quoi ? Il avait dit ou fait quelque chose qu’il ne fallait pas ? Il ne comprit pas tout de suite, c’est seulement après ce qu’elle lui dit et le sourire qui suivit qu’il sut qu’elle plaisantait. Il secoua la tête avec le sourire. Non, elle ne l’épargnait jamais. Et c’était l’une des choses qu’il aimait en elle. Cette taquinerie entre eux, montrait vraiment qu’ils tenaient l’un à l’autre. Le jeune homme fit une petite moue comme si cela l’avait blessé qu’elle lui dise ça. Mais cette dernière approcha son visage du sien et plus particulièrement ses lèvres. Il voyait son visage d’encore plus près… Ses lèvres pratiquement sur les siennes alors que leurs corps étaient serrer l’un contre l’autre. Il la regarda droit dans les yeux. Puis chuchotant comme si le fait de parler trop fort, tout le monde pourrait les entendre.


    Ou… on pourrait passer tout de suite au dessert si tu le veux…

    Puis il s’empara des lèvres de la jeunes femmes. L’embrassant doucement pour commencer, allant calmement, sans se presser, après tout ils avaient tout le temps. Il fit un peu plus de pression sur le bas du dos de Keri, la serrant encore plus contre lui. Leur baiser était doux et tendre à la fois. C’est après quelques minutes que Nate le rompit doucement. Il ouvrit les yeux et posa son regard comme tout à l’heure sur la jeune Hampton. Puis tout en se mordillant légèrement sa lèvre inférieur, il ajouta.

    Mais tu manquerais comme même quelque chose si tu sautes le repas

    Il avait envie d’une chose à cet instant, mais il avait également envie de préparé à manger pour sa belle et lui. De prendre leur temps et de ne pas sauter d’étape comme ils le faisaient jusqu’à maintenant. Ils avaient mûrement réfléchit au fait d’habiter ensemble et c’est après plusieurs conversation qu’ils s’étaient enfin décider. Nathan regarda la jeune femme tout en ayant un sourcil levé et attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keri Hampton
SWEET ADMIN
I'd lie it's true

avatar

Messages : 246

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Absolument rien!! Quoique.. Rynie..
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Ven 1 Mai - 22:21

    Keri ne savait pas trop quelle heure il était en ce moment, dans les environ de 11 heure? 11 heures et demi? et d'ou elle était placée impossible de voir l'horloge placée dans la cuisine, mais c'est vrai qu'elle commen?ait a avoir faim, elle ne se souvenait pas avoir mangé quelque chose depuis qu'elle était levée ce matin, un simple café, s'était un peu comme ça tous les matins et encore pire lorsqu'elle travaillait et qu'elle devait se rendre au journal tôt, pour connaître les articles prévues pour la semaine, elle sautait sur un café, sans café elle avait du mal à fonctionner, la concentration n'était pas la du tout, donc le café avait une importance capitale le matin, toast et bagel était superflu à côté, le pourquoi bien souvent elle ne prenait pas la peine de manger et vers midi elle avait une de ces faims, ça ou bien elle était trop occupée à travailler qu'elle en oubliait de manger durant toute la journée, elle avait déjà passé une journée entière sans rien avaler, lorsqu'elle se lançait dans la photo, avec un sujet précis, elle était totalement concentrée et rien ne pouvait venir perturber ça.

    Elle adorait ce qu'elle faisait dans la vie, le seul truc qui manquait vraiment dans leur appartement était une chambre noire, mais le propriétaire n'avait pas voulu qu'elle en aménager une vraie, donc avec leur pièce de surplus Nathan lui avait arrangé cela pour faire un semblant de chambre noire et il s'était donné un mal fou pour être certain que sa convienne, comme cela elle n'était pas obligé de rester au boulot pour développer ces photos et elle pouvait en faire par hobbie, un peu d'art abstrait, elle adorait , dans leur salon il y avait toute sorte de photo que Keri avait prit, sans oublier leur chambre, bientôt il n'aurait plus de place sur leur mur, par chance le proprio ne venait très souvent, sinon peut-être qu'il aurait des commentaires à passer sur leurs décorations.

    Elle fut contente qu'il accepte de la lire avec elle, quoique elle aurait été surprise qu'il refuse, sa aurait voulu dire qu'Il s'en fichait totalement et qu'elle l'avait quelque peu fâcher a trop parlé et trop poser de question à propos de ça, ça lui arrivait parfois de pousser un peu trop loin sans vraiment s'en rendre compte, mais Nate était sensé savoir tout ça d'elle, elle hocha simplement la tête à ce moment, le sujet était clos, inutile d'en rajouter, se serait exagéré.

    Le soleil se levait de plus en plus annonça le début de l'après-midi, il était sûrement plus tard qu'elle le croyait au début, elle mit une de ses mains sur le côté de son visage pour se cacher du soleil qui venait de l'atteindre, Nathan l'avait ramener un peu vers elle et se pencha à son oreille pour lui chuchoter qu'Il pouvait passer au désert, elle adorait lorsqu'il prenait ce genre de voix, elle tourna la tête à son tour pour lui répondre d'une voix qui se voulait sensuelle, ses cheveux encore un peu humide qui touchait la peau de Nathan.


    -Tu a prévu quoi pour le desert? ça.. m'intéresse soudainement..

    Elle avait relevé la tête et sourire en coin leva les épaules l'air totalement innoncente de tous mots et gestes, mais Nathan avait prit ses lèvres et ne pouvant rien ajouter de plus se laissa emporter par ce baiser qui se voulait tendre, il fit une pression dans son dos qui lui provoqua un frisson et plaça une de ses mains derrière sa nuque, comme si elle n'avait pas envie qu'il la lâche, leur baiser durant quelque minute, enfin elle n'aurait pas su dire exactement combien de temps, mais chaque fois elle se sentait comme une gamine de 16 ans, s'était immanquable, il releva la tête et la regarda en se mordillant la lèvre, elle trouvait adorable, il lui dit que ce serait dommage de manquer quelque chose si elle allait chez leurs voisins, elle hocha la tête en signe positif et se détacha légèrement en accrochant ses bras à son cou faisant mine de réfléchir à sa proposition de faire à manger

    -Hummm.. bon je veux bien manger avec toi pour cette fois.. On c'est jamais je pourrai aimer cela et y prendre goût!

    Elle le regarda souriante et se rendit compte qu'elle avait vraiment faim, elle imaginait dans sa tête toute sorte de choses à manger et elle aurait mangé de tout, n'importe quoi!!.. elle lui en fit part!

    -J'ai réellement faim j'ai pas prit le temps de manger tout à l'heure!! allé prépare moi un truc! sinon je meurttttt!!

    Elle rit et s'éloigna de lui en prononçant ces derniers mots, l'air semi agonisante.

_________________
♣️ ♣️
{ ღ But only if you told me to..
No matter what gets in my way
As long as there's still life in me
No matter what remember
You know i'd fight for you
I'd lie it's true
But give my life for you!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perfect-building.forumactif.com
Nathan Jefferson
COUPLE BOYZ
avatar

Messages : 42

LIFE
CONNAISSANCE?:
CE QUE J'AVAIS CONTRE EUX?: Moi? Mais rien du tout...
CITATION:

MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   Ven 8 Mai - 14:49

    Ayant remis la lettre à plus tard, Nathan se consacrait à présent à la jolie brune qui faisait battre son cœur. Après un long baiser. Les choses sérieuses commençaient alors que le jeune homme proposa de passer au dessert dans un quasi chuchotement. Keri lui répondit alors d’une voix sensuelle qu’il adorait que cela l’intéressait et lui demandant ce qu’il avait prévu pour dessert. Nate porta son regard sur les yeux de sa chérie. Toujours un petit sourire au coin des lèvres. D’un moment à l’autre, la température de la pièce pouvait augmenter quand ils étaient ensemble. Parfois même ils pouvaient être entrain de se disputer, de se crier dessus et la seconde suivante entrain de s’embrassant fougueusement et de se déshabiller tant bien que mal. Ils s’aimaient avec une telle passion. Ils savaient comment préserver leur couple de l’ennui et de la routine. Pour toute réponse à sa question, le jeune Jefferson s’empara des lèvres sensuelles de sa belle, en lui donnant un de ces baisers tendres dont seul lui a le secret. Mais par la suite, il lui fit par de son inquiétude pour le repas. Lui disant qu’elle manquerait quelque chose en n’y goûtant pas. Il la regarda réfléchir à sa proposition. Puis eu un sourire suite à sa réponse.

    J’espère bien que t’y prendra goût !!

    Puis elle ajouta autre chose. Elle avait réellement faim et mit même une petite mise en scène en s’éloignant de lui. Il rit à cela tout en secouant la tête. Il croisa les bras en s’appuyant contre la cuisinière tout en la regardant.

    Et bien et bien… Je vois ça que tu meurs de faim. Dis moi ce qu’il te plairait de manger et je m’en occupe. Ou du moins j’essaierais !

    D’accords il savait cuisiner. Mais il ne fallait pas exagérer ! Il n’était non plus pas un expert en cuisine. Il savait faire comme la plus part des hommes, des pâtes, des œufs brouillés, commander des pizzas et autres repas, emmener sa chérie au restaurant mais aussi quelques petites spécialités appris par l’un des cuisiniers qu’avait son père à la maison. Enfant, il se rendait souvent dans les cuisines pour regarder le chef faire de bons plats que son père demandait à chaque fois, ou encore quand ses parents faisaient une réception à la maison. Toute fois ce n’était pas pour au tant qu’il voulait en faire son métier. Non pas du tout de plus même s’il l’aurait voulu son père aurait tout fait pour l’en dissuader. Surtout en le connaissant. Non, il en avait fait une simple petite passion de temps à autres. D’ailleurs, c’est grâce à cette petite passion qu’il avait pu surprendre Keri lors d’un dîner. Elle pensait qu’il ne serait pas cuisiner surtout pas un de ses fils à papa qui mangeait tout le temps au restaurant. Mais il l’avait surpris en lui cuisinant un succulent petit plat accompagner d’un délicieux fondant au chocolat. Mais en y réfléchissant. Elle lui avait dit que toute fois cela ne l’étonnait pas. Qu’il n’était pas comme les autres.

    C’est ce qu’il aimait. Vu du regard de la jeune femme, il n’était pas comme les autres. Il était vraiment différent. Il se sentait tellement extraordinaire avec elle. Elle savait qu’il pouvait toujours faire mieux, faire autrement que son père que se soit professionnellement mais aussi dans la vie privé. Elle était là pour lui d’accords seul pour une chose… Une chose qu’elle ne savait pas et qu’il espérait qu’elle ne le serait jamais… D’ailleurs quand Nathan y pensait, il devenait légèrement plus sombre, il détestait lui mentir et pourtant il devait le faire. Pensant que cela serait mieux pour tout le monde. Il ne devait pas la mettre dans le pétrin. Il s’y était fourré seul et devait s’en sortir seul sans l’aide de personne et encore moins celle de Keri. Il se voyait mal lui avouer sa dette… Et qu’elle l’aide à rembourser. Non s’était impensable pour le jeune Jefferson. Demander de l’aide à son père ? Cela lui avait effleuré plusieurs fois l’esprit mais à chaque fois il l’avait sortit de sa tête. Il ne fallait pas céder à la tentation, il savait que son père lui demanderait quelque chose en échange… Enfin soit.

    Nathan attendait donc la réponse de la belle Hampton concernant le choix du plat pour ce midi-là. Tout en ayant toujours ses bras croiser ainsi que toujours avec une simple serviette autour de la taille. Il ne serait jamais gêner d’être simplement vêtu de cette façon face à elle. Quel homme le serait hein ? Il avait légèrement un sourcil levé. En la regardant, il ne pouvait la plus part du temps s’empêcher de penser combien il avait de la chance de l’avoir et que pour rien au monde il voudrait la perdre.


    Alors qu’est-ce qui ferait plaisir à la jolie demoiselle Hampton hein ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bonne matinée qui commence bien. [Keri]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment trouvez-vous ma planète?
» Bonne lecture ^^
» Comment avoir une bonne planète protègé?
» [Fan-Fiction] Comment faire une bonne Fan-Fiction ?
» Les BD qu'elles sont bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perfect Building :: BUILDING :: APPARTEMENTS :: Keri & Nathan-
Sauter vers: